Les softskills un critère déterminant à l'embauche

Par: LE BRIS 29-1-2019

Catégories:Actualité du secteur informatique,

Aujourd'hui, 97% des recruteurs prennent en compte les softskills dans leur démarche RH. Les compétences comportementales sont devenues un critère déterminant dans 52% des embauches et 45% les prennent en considération comme étant complémentaires des compétences techniques. Ces dernières étant de moins en moins pérennes et nécessitant une mise à jour régulière, il devient plus facile de se projeter sur la pérennité des savoirs-être sur le long terme.


Si la personne dispose des savoirs-être nécessaires à son adaptation dans l'entreprise (autonomie, initiatives, esprit d'équipe, ...), elle aura la capacité de devenir polyvalent, d'évoluer, voir de changer de poste le moment venu.

blog_image:article_neovit_15487606225c50362edbaf8.jpg:end_blog_image


89.5% des recruteurs pensent que les compétences comportementales dans le travail prendront de plus en plus de place. Les softskills les plus recherchés étant :
* l'adaptabilité/agilité
* l'esprit d'équipe
* rigueur et organisation
* empathie/écoute


Les softskills sont généralement évalués lors de l'entretien physique où le recruteur observe comment le candidat répond aux questions, quelle gestuelle il adopte, sa posture, sa manière d'illustrer ses compétences. 37% des recruteurs appellent également les références citées dans le CV pour confirmer leur ressentis.
Il faut toutefois garder à l'esprit que tout miser sur les softskills peut conduire à la standardisation des profils types dans une entreprise et marquer un manque d'ouverture.