Numérique : 50000 recrutements pour 2018

Par: LE BRIS 3-7-2018

Catégories:Actualité du secteur informatique,

Le Syntec Numérique a dressé son panorama pour l'année 2018 et côté recrutement, le secteur se porte bien. L'édition de logiciels, les conseils et services et conseils en technologie devraient recruter entre 55 et 60.000 cadres cette année.
Cela fait désormais 30 trimestres que le secteur créé des emplois. L'informatique était le premier secteur créateur d'emploi en 2017 avec 13.400 créations nettes.

Près de 8 entreprises sur 10 prévoient une croissance de leur chiffre d'affaires cette année, les embauches ont de beaux jours devant elles.

La bonne santé du secteur est due notamment à la transformation digitale des entreprises qui s'accélère. Les investissements technologiques boostent les carnets de commandes pour le cloud, le big data, la sécurité et l'IoT. Mais également grâce à un sujet qui mobilise les entreprises depuis plusieurs mois : la mise en conformité avec le RGPD. En 2018, cela représente une opportunité de 1 milliard d'euros de dépenses pour les logiciels et services.

blog_image:article_neovit_15306239335b3b77bdb8687.jpg:end_blog_image

Malgré les difficultés de recrutement du secteur, celui des cadres connaît une hausse de 17% pour cette année par rapport à 2017.

blog_image:article_neovit_15306239715b3b77e3a408a.jpg:end_blog_image

Les ESN se positionnent quant à elles de plus en plus sur une nouvelle offre de services à forte valeur ajoutée : IoT, innovation numérique, blockchain, ...
Pour les éditeurs de logiciels, l'activité est également au beau fixe et près de deux entreprises sur trois ont développé des offres SaaS. Leurs principaux clients étant les banques, assurances, commerces et l'industrie.
Les sociétés de conseil en technologie voient elles aussi leur chiffre d'affaires progresser. Le marché est porté par les projets d'accompagnement de transformation numérique des business model de clients de l'industrie. les principaux clients étant l'automobile, l'énergie et l'aéronautique.