Chômage informatique : un niveau historique

LE BRIS 14-11-2017 11:33
Catégories: Actualité du secteur informatique

L'année 2016 s'est terminée avec une baisse du nombre d'inscrits au Pôle Emploi pour la catégorie A. Une première depuis 2006. Le début d'année 2017 était marqué par une stagnation, voir une baisse du nombre de chômeurs. Même si elle n'était pas assez forte pour renouer avec le niveau d'avant crise.
Puis entre Juillet et Septembre, le nombre d'inscrits a explosé avec 50.600 personnes dans les catégories ABC.

La courbe du chômage IT connaît une certaine saisonnalité qui s'est confirmée cet été. La catégorie A a connu une hausse de 2100 demandeurs d'emploi en un mois entre Juillet et Août.

La Dares recense donc 50.600 chômeurs fin Septembre alors que le reste de l'économie française connaissait une baisse du chômage sur cette même période.

blog_image:article_neovit_15106563945a0ac98abed69.jpg:end_blog_image



Même si certains profils sont très recherchés, ils ne constituent pas l'essentiel du marché de l'emploi.
La transformation des organisations pour se digitaliser pourrait déboucher sur des suppressions de postes. Dès 2012, la Dares avait prévu un ralentissement des créations nettes d'emploi d'ici 2020.

En 2016, l'Apec observait une nette reprise des recrutements des cadres de l'informatique : 43.900 embauches en CDI ou CDD. Pour 2017, l'agence estime une progression comprise entre 46.100 et 51.000 embauches de cadres.

Se pose de fait la question du paradoxe de pénurie de main d'oeuvre alors qu'il persiste un chômage élevé.
L'explication pourrait venir en partie du comportement des employeurs en terme de recrutement. Comme par exemple, le fait de privilégier de jeunes profils pour des raisons de coût ou de prix des prestations. En 2015, 66% des embauches concernaient de jeunes cadres avec moins de 6 ans d'expérience.
Mais malgré leurs difficultés de recrutement, les entreprises ne sont pas enclines à mieux anticiper leurs besoins de main d'oeuvre, ce qui permettrait sur le long terme d'adapter les programmes de formation en interne et de réduire le chômage.

Commenter

CAPTCHA ImageRenouveler le codeActiver le code de sécurité
En poursuivant votre navigation sur le site de Neovity, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre d'enregistrer vos préférences et pour aligner les offres à vos intérêts. En savoir plus
J'accepte